Pourquoi faut-il limiter sa consommation d’alcool ?

Comme tout autre drogue, la consommation d’alcool entraîne des effets néfastes sur la santé. La personne alcoolique peut le constater mais continue malgré lui d’en boire. En effet, limiter sa consommation d’alcool n’est pas une chose facile à faire. Dans ce contexte, les questions que se posent sont nombreuses. Quels sont les méfaits de l’alcool sur la santé ? Quels sont les effets bénéfiques de la limitation de l’alcool ?

Les méfaits de l’alcool sur la santé

Force est de constater que l’alcool provoque plusieurs méfaits sur la santé des individus. Il est la cause principale de plusieurs maladies graves. Tout d’abord, l’alcool attaque le foie de façon irréversible et engendre une maladie nommée cirrhose. Toujours concernant cet organe, la consommation excessive d’alcool produit une inflammation du foie ou l’hépatite. En outre, cette boisson peut atteindre des nerfs périphériques et provoquer une inflammation aiguë du pancréas. A l’origine d’autres maladies dangereuses comme le cancer, les troubles du rythme cardiaque ou l’arrêt vasculaire cérébral (AVC), l’alcool devient dangereux surtout si la personne devient dépendante. Enfin, des études ont révélées que l’alcool agit fortement sur le développement du cerveau des adolescents. Jeune ou adulte, limiter sa consommation d’alcool constitue désormais un must et rassurez-vous, c’est bel et bien possible.

Les méfaits de l’alcool sur la société

Tout d’abord, il est évident que la consommation d’alcool n’est pas donnée. En effet, elle entraîne des dépenses considérables et est souvent à l’origine des disputes avec son/sa conjoint(e) ou avec les collaborateurs. Par ailleurs, on entend parfois que l’alcool tient compagnie mais à quantité excessive, les alcooliques ont tendance à se tenir loin de son entourage et à multiplier les mauvaises fréquentations. Cela peut s’expliquer en partie par le fait qu’ils ne se sentent plus à leur aise dans cet environnement « sain ». L’estime de soi prend un coup et il arrive même que la considération d’autrui devient minime à son égard. Enfin, limiter sa consommation d’alcool, c’est limiter les accidents de la route surtout que l’alcoolisme tue approximativement 1500 personnes chaque année. Il est en outre la source d’à peu près 30% des accidents du travail.

Les effets bénéfiques de la limitation de l’alcool

Il est évident que la limitation de d’alcool produit de nombreux bienfaits à l’organisme et améliore le bien-être et cela se fait sentir au fur et à mesure que le sevrage se poursuit. Sur le court terme, elle réduit la fatigue et permet de mieux dormir la nuit. Puis, elle augmente la capacité de concentration du fait que l’individu devient plus attentif. Aussi, les effets du fait d’arrêter l’alcool se perçoit même sur le visage car cette boisson cause des problèmes de peau et accentue les cernes. Sur le moyen et sur le long terme, limiter sa consommation d’alcool favorise la perte de poids ainsi que la régénération du foie. Elle facilite même la limitation du tabac selon des études américaines.

Guide pratique sur l’ionogramme plasmatique
Conseil alimentaire : consommer plus de la moitié de sa nourriture sous forme végétale